Turinabol : Profil du stéroïde anabolisant

Le Turinabol est un stéroïde anabolisant ayant les mêmes propriétés que le Dianabol, mais seulement avec peu d’effets secondaires. Il est très apprécié chez les adeptes du culturisme et les pratiquants de la musculation. Sa prise est-elle sans risque ? Comment agit-il sur l’organisme ?

Retrouvez aussi nos dossiers sur les autres produits dopants

Qu’est-ce que le Turinabol ?

TurinabolIl s’agit d’un stéroïde oral possédant une action anabolisante similaire au Dianabol. Il permet dans ce cas de prendre de la masse, de la force, mais de manière durable et de bonne qualité. Son action androgène est relativement modérée.

Il contient principalement de la chlorodéhydrométhylestostérone, un actif dérivé du chlorosubstitué de la méthandrosténolone ou Dianabol. Vous le reconnaitrez facilement sous l’abréviation « OT » ou « T-bol ».

L’histoire

L’utilisation du Turinabol ne date pas d’aujourd’hui. En 1962, cette molécule était employée afin de traiter la dégénérescence musculaire et osseuse chez les enfants et les femmes.

En 1974 à 1989, les sportifs allemands prenaient cette molécule du afin de booster leur performance physique. Ils y arrivaient à s’en procurer malgré le contrôle antidopage. Il faut attendre l’année 1994 pour que sa production soit interdite.

Actuellement, sa vente reste interdite à cause de ses effets secondaires sur la santé. Dans ce cas, la meilleure option est de se tourner vers les alternatives légales.

Les caractéristiques

Même si le Turinabol fait partie des stéroïdes anabolisants, il possède néanmoins ses propres caractéristiques, telles que :

  • Son avantage d’offrir des muscles plus denses dus à l’absence de rétention d’eau ;
  • Sa capacité à être indétectable 5 jours après l’arrêt du cycle, ce qui facilite le dopage pendant les épreuves de compétition.

Revenons juste sur ce dernier point. En effet, contrairement aux autres stéroïdes, il est facile à éliminer, d’où son utilisation en compétition. Par la même occasion, il normalise la production de testostérone seulement 5 jours après l’arrêt.

Les principales actions du Turinabol

L’augmentation d’une masse musculaire de bonne qualité

Ce stéroïde possède un effet anabolisant en stimulant la synthèse des protéines. Il favorise ainsi l’augmentation de la masse musculaire.

Son principal avantage comparé aux autres stéroïdes réside dans sa capacité à retenir peu d’eau dans les cellules. Il permet ainsi d’obtenir des muscles plus denses sans eau et sel. Par conséquent, sa prise propose un meilleur visuel par rapport au Dianabol.

Vous l’aurez compris, il est loin d’offrir des gains rapides et spectaculaires. Par contre, il aide à avoir des muscles de bonne qualité.

Le maintien du bilan azote positif

Comme la majorité des stéroïdes, le Turinabol maintient à niveau normal les molécules d’Azote dans les muscles. Rappelons juste que l’azote est nécessaire afin d’éviter le catabolisme musculaire, c’est-à-dire la destruction des cellules musculaires en même temps que la perte de la masse graisseuse.

Par conséquent, ce stéroïde protège les muscles à la fois contre les risques de perte et les risques de faiblesse.

La modification relative de la production de testostérone

À la différence des autres stéroïdes, le Turinabol exerce peu d’influence sur la production de testostérone. Sa prise entraine une baisse de 30 % alors que le Dianabol réduit la synthèse à environ 75 %.

Pourtant, on sait très bien que la baisse du taux de testostérone oblige les utilisateurs à se supplémenter en testostérone après le cycle, voire avant. À défaut, ils s’exposent à des effets secondaires assez désagréables.

De ce fait, après l’arrêt de la prise, il est inutile de prendre un complément de testostérone. Tout simplement parce que le corps va en produire 5 jours après.

Comment prendre du Turinabol ?

turinabol cure

Le dosage

Le turinabol est un comprimé qui s’administre par voie orale. Quant au dosage, il dépend des effets souhaités et du sexe :

  • Pour les hommes : 15 à 50 mg/jour ;
  • Pour les femmes : 5 à 15 mg/jour.

Au-delà du dosage normal, la prise entraine l’apparition des effets secondaires.

La durée des cycles

La durée de la prise de turinabol s’étale de 6 à 8 semaines pour les hommes et de 4 à 6 semaines pour les femmes. Chaque mois, elle se fait de 3 à 4 jours.

Le danger, les effets indésirables

Les effets androgènes

Par rapport aux autres stéroïdes, le Turinabol est moins androgénique. Néanmoins, les problèmes liés à l’androgénie ne sont pas à écarter. Ils se manifestent le plus souvent chez les femmes à travers les signes suivant :

  • Peau grasse ;
  • Augmentation de la pilosité ;
  • Acné ;
  • Voix grave.

Quant aux hommes, ils peuvent souffrir d’une calvitie précoce, de problèmes de la prostate et de l’accélération de la perte des cheveux.

Les effets œstrogéniques

Rappelons que le Turinabol est un stéroïde qui peut entrainer :

  • Une rétention d’eau ;
  • Une augmentation de la pression artérielle ;
  • Une gynécomastie chez l’homme (stimulation des glandes mammaires).

Toutefois, même s’il entraine peu d’effet œstrogénique, il provoque des désagréments temporaires après un arrêt brusque.

Les troubles causés au foie

Le Turinabol fait partie des stéroïdes 17-aa. Sa prise prolongée ou à forte dose cause donc les lésions au foie. Il incite cet organe à produire plus d’enzyme, ce qui risque de le fatiguer à long terme.

Pour atténuer son hépatoxicité, les sportifs évitent de l’associer avec les autres stéroïdes 17-aa (ex : oxandrolone…). D’autres prennent par contre des protecteurs hépatiques, comme le silymarine ou TUDCA.

Ses effets secondaires sur le foie s’accentuent à cause de mauvaises habitudes. On peut relever par exemple la consommation excessive d’alcool, la prise de médicaments en vente libre, l’alimentation riche en gras, etc.

L’effet sur la production de testostérone

Le Turinabol est un stéroïde dont l’impact sur la production de testostérone est faible. Toutefois, chez certaines personnes, son administration peut produire un effet inverse. Dans ce cas, une cure à base de testostérone après les cycles est de mise.

Existe-t-il une version légale du Turinabol ?

Face à l’utilisation controversée du Turinabol, Crazy Bulk vous propose un produit alternatif, appelé « D-Bal ». À base de plantes, ce complément naturel possède les mêmes propriétés que le Turinabol, sans avoir ses effets secondaires.

Sa prise vous aide à améliorer votre rendement et endurance physique grâce à sa capacité à retenir les molécules d’azote dans les muscles. Il favorise aussi la synthèse de protéines, essentielles à l’augmentation de la masse musculaire.

Rate this post