Sustanon : Profil du stéroïde anabolisant

Avez-vous déjà entendu parler du Sustanon ? Sachez qu’il s’agit d’un stéroïde anabolisant qui favorise la prise de masse. Son administration est très fréquente chez les pratiquants de la musculation. Il reste néanmoins illégal à cause de ses effets indésirables sur l’organisme.

Retrouvez aussi nos dossiers sur les autres produits dopants

Qu’est-ce que le Sustanon ?

Le sustanon est un stéroïde anabolisant développé par le laboratoire Organon. Il fait partie des rares produits mélangeant 4 formes de testostérones, afin de booster au maximum la prise de masse musculaire.

Il possède un fort pouvoir androgène et anabolisant, ce qui en fait un produit phare pour les bodybuilders et les pratiquants de la musculation.

Ce stéroïde anabolisant se présente sous deux formes : comprimé ou injection. Dans les deux cas, sa composition reste la même. Pour un dosage de 250 mg/ml, il contient :

  • 100 mg de Décanoate de testostérone ;
  • 60 mg de Phenylpropionate de testostérone ;
  • 60 mg d’Isocaproate de testostérone ;
  • 30 mg de Propionate de testostérone.

Le propionate de testostérone possède une demi-vie courte par rapport aux autres ingrédients dont la demie-vie est assez longue.

À qui s’adresse-t-il ?

Aux hommes à faible taux de testostérone

Si certains stéroïdes sont à l’origine indiqués pour le traitement de certaines pathologies, ce n’est pas le cas du Sustanon. Ce dernier est dès le début destiné à augmenter la production de testostérone chez les hommes souffrant d’une insuffisance.

Aux personnes souhaitant une prise de masse

Grâce à l’efficacité du sustanon, les bodybuilders et les athlètes s’en servent pour favoriser la prise de masse. Ils en prennent effectivement afin de renforcer leur virilisation.

Accompagnée d’un programme de musculation adapté, leur prise permet de :

  • Développer les muscles ;
  • Améliorer leur performance physique.

Malgré son utilisation chez les sportifs, le sustanon reste un produit dangereux. Sa vente est interdite en France et dans la plupart des pays européens.

Quels sont ses effets ?

Hypertrophie musculaire

Le sustanon augmente la masse musculaire. Il doit cette propriété à sa composition. En effet, il contient un mélange de 4 esters de testostérone ayant des demies-vies différentes. La synergie est efficace dans la mesure où elle maintient à niveau régulier le taux de testostérone dans l’organisme.

La présence de la testostérone favorise une augmentation considérable des tissus musculaires en stimulant la synthèse de protéines. Ces derniers sont pourtant nécessaires à la construction des muscles.

Le sustanon aide aussi au maintien des muscles construits grâce à sa propriété de retenir l’azote. Il évite la perte de cette molécule dans la masse musculaire, afin de prévenir leur destruction, que l’on appelle communément « catabolisme musculaire ».

 L’oxygénation des muscles

Le sustanon favorise l’oxygénation des muscles en stimulant l’organisme à produire plus de globules rouges. Rappelons que ces cellules sont chargées de transporter les molécules d’oxygène dans chaque organe et cellule y compris dans les muscles.

Leur passage permet aux fibres musculaires de mieux respirer, ce qui améliore considérablement :

  • La régénération des tissus endommagés durant l’effort ;
  • La performance durant les exercices ;
  • La récupération après l’entrainement.

Toutefois, les sportifs sont toujours appelés à définir un programme d’exercice adapté à leur état de santé.

La stimulation de la synthèse des hormones naturelles

Le sustanon incite le foie à libérer une hormone de croissance désigné sous le signe « IGF-1 » qui possède une action anabolisante. En effet, cette hormone favorise la synthèse de protéines, afin de les transformer ensuite en muscles. Elle détient aussi un pouvoir régénérant dans la mesure où elle répare les tissus endommagés lors de l’effort physique. L’ensemble de ses deux actions permet d’augmenter considérablement la masse musculaire.

Quel résultat peut-on obtenir ?

Le sustanon fait partie des stéroïdes puissants qui augmentent les gains de muscle. Sa composition lui permet effectivement de le rendre efficace, même s’il est utilisé à petite dose. Inutile même d’augmenter le dosage cure après cure.

Les débutants qui en prennent pendant 15 semaines de cycles obtiennent environ 10 kg de masse musculaire.

Ce stéroïde peut très bien remplacer la cure de testostérone, surtout aux personnes prédisposées à faire une rétention hydrosodée.

Administration, posologie, cycles

cure Sustanon

La posologie

Le dosage préconisé est de :

  • 250-1000 mg/semaine pour les hommes ;
  • 50-250 mg/semaine pour les femmes.

Au-delà de ce dosage normal, des effets secondaires peuvent apparaitre plus rapidement que d’habitude.

Le mode d’administration

Le sustanon se présente sous forme d’injection ou de comprimé. Dans le dernier cas, sa prise journalière doit être accompagnée de meilleure hydratation, afin de favoriser son absorption par le foie. Dans le cas d’une injection, elle doit se faire tous les 3 jours.

La durée des cycles

La durée de la cure est de :

  • 8 à 18 semaines pour les hommes ;
  • Environ 6 semaines pour les femmes.

Si le délai est supérieur à ces recommandations normales, les utilisateurs s’exposent à des effets secondaires plus fréquents.

Le danger, les effets secondaires

Les effets androgéniques

Comme ce stéroïde contient des testostérones de synthèse, il augmente rapidement le taux d’androgène dont les effets diffèrent selon le sexe :

  • Chez les femmes, on remarque une virilisation se traduisant par la croissance des poils, la voix rauque, la perturbation du cycle menstruel, perte de la féminité… ;
  • Chez les hommes, on constate un développement des glandes mammaires sous l’action de l’œstrogène. La prostate tend également à s’hypertrophier.

Les deux sexes peuvent également souffrir d’une rétention d’eau favorisant généralement le gonflement des membres.

L’incidence sur la production naturelle de testostérone

Le sustanon influe sur la production naturelle de testostérone dès que ses composés actifs c’est-à-dire ses testostérones de synthèses arrivent dans la circulation sanguine. Ici, leur présence trompe l’hypothalamus et l’hypophyse, en ce sens où ces deux parties du cerveau arrêtent de signaler les glandes de libérer de la testostérone naturelle parce qu’il y en a assez.

Pendant la cure, ce manque de testostérone naturelle est mieux géré, mais après le cycle, il sera défavorable à l’organisme. Il entraine l’apparition de nombreux troubles pouvant aller du trouble de la libido, à la fatigue, jusqu’à la perte de la masse musculaire.

Après le cycle, les sportifs évitent l’apparition de ces problèmes en faisant appel à une PCT (Post Cycle Thérapy), afin d’inciter le corps à produire naturellement de la testostérone.

Les troubles cardiovasculaires

Le sustanon fait partie des stéroïdes anabolisants entrainants :

  • La hausse de la pression artérielle ;
  • L’augmentation de taux de mauvais cholestérol dans le sang.

Pourtant, ces deux phénomènes favorisent la formation de plaques athérome dans les parois des artères. À long terme, cela risque d’entrainer la survenue des troubles cardiaques, comme l’infarctus du myocarde, l’AVC, la thrombose…

Prix, achat, disponibilité

Le sustanon est un stéroïde puissant dont la vente est illégale. Par conséquent, il est inaccessible en pharmacie. Par contre, il est disponible sur le marché noir clandestin, comme dans les salles de musculation ou sur Internet.

Quant au prix, il varie en fonction du volume du produit :

  • Pour 10 ampoules de 250 mg, vous devez débourser environ 120 euros ;
  • Pour 40 ampoules, le prix s’élève à 320 euros.

Il faut néanmoins se méfier d’une baisse considérable de prix chez certains revendeurs, car il peut s’agir de produits contrefaits dont la composition est très dangereuse.

Alternative à sustanon

Il existe une version légale du Sustanon que vous pouvez acquérir sur le site officiel de Crazy Bulk. Vous le reconnaitrez facilement à son appellation « Testo max » à base d’ingrédients naturels.

Il s’agit d’un complément alimentaire qui aide à gagner de la masse, à récupérer après l’effet et à améliorer la performance. Sous forme de gélule, il entraine peu d’effets secondaires sur la santé.

Rate this post