Jeux Olympiques de Rio : bilan exceptionnel pour les athlètes français !

22/08/16

42 médailles dont 4 pour les Rhônalpins ! Il en faut de peu, mais sur ces Jeux Olympiques de Rio, le total record de podiums, établi à Pékin en 2008 (41) a été dépassé par la délégation française. Seuls les Jeux Olympiques de Paris 1900, intouchables avec leurs 101 médailles, ont apporté plus de médailles à la France.

Dans le détail, les Français ont remporté 10 médailles d'or, 18 d'argent et 14 de bronze ! Si le total de médailles d'or ne permet pas aux Bleus de dépasser Japonais et Allemands, au tableau des médailles (7e), ils établissent un nouveau record de médailles d'argent depuis 1920 !

 

Retrouvez tous les podiums français de ces Jeux Olympiques de Rio !

 

Athlètisme

LANCER DE DISQUE FEMMES

Sandra Perkovic

Croatie

Melina Robert-Michon

France

Denia Caballero

Cuba

200 M HOMMES

Usain Bolt

Jamaïque

Andre de Grasse

Canada

Christophe Lemaitre

France

110 M HAIES HOMMES

Omar McLeod

Jamaïque

Orlando Ortega

Espagne

Dimitri Bascou

France

3 000 M STEEPLE HOMMES

Conseslus Kipruto

Kenya

Evan Jager

États-Unis d'Amérique

Mahiedine Mekhissi

France

SAUT À LA PERCHE HOMMES

Thiago Braz da Silva

Brésil

Renaud Lavillenie

France

Sam Kendricks

États-Unis d'Amérique

  

Décathlon Hommes

Ashton Eaton

États-Unis d'Amérique

Kevin Mayer

France

Damian Warner

Canada

Aviron

2 EN COUPLE POIDS LÉGERS HOMMES

France
Pierre Houin
Jeremie Azou

France

Irlande
Gary O'Donovan
Paul O'Donovan

Irlande

Norvège
Kristoffer Brun
Are Strandli

Norvège

4 EN POINTE POIDS LÉGERS HOMMES

Suisse
Lucas Tramer
Simon Schuerch
Simon Niepmann
Mario Gyr

Suisse

Danemark
Morten Joergensen
Kasper Joergensen
Jacob Larsen
Jacob Barsoe

Danemark

France
Franck Solforosi
Thomas Baroukh
Guillaume Raineau
Thibault Colard

France

 

Boxe

48-51 KG (POIDS MOUCHE) - FEMMES FEMMES

Nicola Adams

Grande-Bretagne

Sarah Ourahmoune

France

Cancan Ren

République populaire de Chine

Ingrit Lorena Valencia Victoria

Colombie

57-60 KG (POIDS LÉGER) - FEMMES FEMMES

Estelle Mossely

France

Junhua Yin

République populaire de Chine

Mira Potkonen

Finlande

Anastasiia Beliakova

Fédération de Russie

60 KG (POIDS LÉGER) HOMMES

Robson Conceicao

Brésil

Sofiane Oumiha

France

Lazaro Jorge Alvarez

Cuba

Otgondalai Dorjnyambuu

Mongolie

69 KG (POIDS MI-MOYEN) HOMMES

Daniyar Yeleussinov

Kazakhstan

Shakhram Giyasov

Ouzbékistan

Mohammed Rabii

Maroc

Souleymane Diop Cissokho

France

81 KG (POIDS MI-LOURD) - HOMMES

Julio Cesar la Cruz

Cuba

Adilbek Niyazymbetov

Kazakhstan

Mathieu Albert Daniel Bauderlique

France

Joshua Buatsi

Grande-Bretagne

+91 KG (POIDS SUPER-LOURD) HOMMES

Tony Victor James Yoka

France

Joe Joyce

Grande-Bretagne

Filip Hrgovic

Croatie

Ivan Dychko

Kazakhstan

 

 

Canoë-Kayak

KAYAK MONOPLACE (K1) 200 M HOMMES

Liam Heath

Grande-Bretagne

Maxime Beaumont

France

Saul Craviotto

Espagne

Ronald Rauhe

Allemagne

CANOË MONOPLACE (C1) HOMMES

Denis Gargaud Chanut

France

Matej Benus

Slovaquie

Takuya Haneda

Japon

CANOË BIPLACE (C2) HOMMES

Slovaquie
Ladislav Skantar
Peter Skantar

Slovaquie

Grande-Bretagne
David Florence
Richard Hounslow

Grande-Bretagne

France
Matthieu Peche
Gauthier Klauss

France

 

Cyclisme

VITESSE PAR ÉQUIPES HOMMES

Grande-Bretagne
Philip Hindes
Jason Kenny
Callum Skinner

Grande-Bretagne

Nouvelle-Zélande
Edward Dawkins
Ethan Mitchell
Sam Webster

Nouvelle-Zélande

France
Gregory Bauge
Michael D'Almeida
Francois Pervis

France

  

Escrime

ÉPÉE INDIVIDUELLE HOMMES

Sangyoung Park

République de Corée

Geza Imre

Hongrie

Gauthier Grumier

France

FLEURET PAR ÉQUIPES HOMMES

Fédération de Russie
Alexey Cheremisinov
Artur Akhmatkhuzin
Timur Safin

Fédération de Russie

France
Jean-Paul Tony Helissey
Erwan Le Pechoux
Enzo Lefort
Jeremy Cadot

France

États-Unis d'Amérique
Miles Chamley-Watson
Race Imboden
Alexander Massialas
Gerek Meinhardt

États-Unis d'Amérique

ÉPÉE PAR ÉQUIPES - HOMMES HOMMES

France
Yannick Borel
Gauthier Grumier
Daniel Jerent
Jean-Michel Lucenay

France

Italie
Andrea Santarelli
Paolo Pizzo
Marco Fichera
Enrico Garozzo

Italie

Hongrie
Geza Imre
Gabor Boczko
Andras Redli
Peter Somfai

Hongrie

 

Handball

FEMMES

Fédération de Russie
Anna Sedoykina
Viktoriia Kalinina
Tatiana Erokhina
Mayya Petrova
Ekaterina Ilina
Irina Bliznova
Ekaterina Marennikova
Victoria Zhilinskayte
Vladlena Bobrovnikova
Polina Kuznetsova
Daria Dmitrieva
Anna Sen
Olga Akopian
Anna Vyakhireva
Marina Sudakova

Fédération de Russie

France
Chloe Bulleux
Tamara Horacek
Beatrice Edwige
Estelle Nze-Minko
Gnonsiane Niombla
Alexandra Lacrabere
Siraba Dembele
Manon Houette
Amandine Leynaud
Laura Glauser
Camille Ayglon Saurina
Allison Pineau
Laurisa Landre
Grace Zaadi Deuna
Marie Prouvensier

France

Norvège
Camilla Herrem
Amanda Kurtovic
Linn-Kristin Riegelhuth Koren
Katrine Lunde
Marit Malm Frafjord
Stine Bredal Oftedal
Nora Mork
Heidi Loke
Ida Alstad
Veronica Kristiansen
Emilie Hegh Arntzen
Mari Molid
Kari Aalvik Grimsbo
Sanna Solberg

Norvège

HOMMES 

Danemark
Niklas Landin Jacobsen
Michael Damgaard Nielsen
Morten Olsen
Mikkel Hansen
Henrik Toft Hansen
Kasper Sondergaard
Henrik Mollgaard Jensen
Rene Toft Hansen
Lasse Svan
Jannick Green Krejberg
Jesper Noddesbo
Casper Mortensen
Mads Mensah Larsen
Mads Christiansen

Danemark

France
Cedric Sorhaindo
Michael Guigou
Luka Karabatic
Ludovic Fabregas
Adrien Dipanda
Valentin Porte
Luc Abalo
Timothey N'Guessan
Thierry Omeyer
Olivier Nyokas
Daniel Narcisse
Vincent Gerard
Nikola Karabatic
Kentin Mahe
Mathieu Grebille

France

Allemagne
Martin Strobel
Steffen Fath
Kai Hafner
Andreas Wolff
Julius Kuhn
Christian Dissinger
Steffen Weinhold
Hendrik Pekeler
Silvio Heinevetter
Fabian Wiede
Tobias Reichmann
Patrick Wiencek
Finn Lemke
Uwe Gensheimer
Paul Drux

Allemagne

 

Judo

-63 KG FEMMES

Tina Trstenjak

Slovénie

Clarisse Agbegnenou

France

Yarden Gerbi

Israël

Anicka van Emden

Pays-Bas

-78 KG FEMMES

Kayla Harrison

États-Unis d'Amérique

Audrey Tcheumeo

France

Mayra Aguiar

Brésil

Anamari Velensek

Slovénie

+78 KG FEMMES

Emilie Andeol

France

Idalys Ortiz

Cuba

Kanae Yamabe

Japon

Song Yu

République populaire de Chine

-100 KG HOMMES

Lukas Krpalek

République tchèque

Elmar Gasimov

Azerbaïdjan

Cyrille Maret

France

Ryunosuke Haga

Japon

+100 KG HOMMES

Teddy Riner

France

Hisayoshi Harasawa

Japon

Rafael Silva

Brésil

Or Sasson

Israël

 

Natation

50 M NAGE LIBRE HOMMES

Anthony Ervin

États-Unis d'Amérique

Florent Manaudou

France

Nathan Adrian

États-Unis d'Amérique

RELAIS 4X100 M NAGE LIBRE HOMMES

États-Unis d'Amérique
Caeleb Dressel
Blake Pieroni
James Feigen
Anthony Ervin
Nathan Adrian
Ryan Held
Michael Phelps

États-Unis d'Amérique

France
Clement Mignon
William Meynard
Jeremy Stravius
Florent Manaudou
Fabien Gilot
Mehdy Metella

France

Australie
James Roberts
Kyle Chalmers
James Magnussen
Cameron McEvoy
Matthew Abood

Australie

10 KM - HOMMES 

Ferry Weertman

Pays-Bas

Spiros Gianniotis

Grèce

Marc-Antoine Olivier

France

 

Pentathlon moderne

ÉPREUVE INDIVIDUELLE - FEMMES 

Chloe Esposito

Australie

Elodie Clouvel

France

Oktawia Nowacka

Pologne

 

Sports équestres

CONCOURS COMPLET INDIVIDUEL

Michael Jung

Allemagne

Astier Nicolas

France

Phillip Dutton

États-Unis d'Amérique

SAUT D'OBSTACLES PAR ÉQUIPES

France
Roger Yves Bost
Penelope Leprevost
Philippe Rozier
Kevin Staut

France

États-Unis d'Amérique
McLain Ward
Elizabeth Madden
Kent Farrington
Lucy Davis

États-Unis d'Amérique

Allemagne
Christian Ahlmann
Ludger Beerbaum
Daniel Deusser
Meredith Michaels-Beerbaum

Allemagne

CONCOURS COMPLET PAR ÉQUIPES

France
Astier Nicolas
Karim Laghouag
Thibaut Vallette
Mathieu Lemoine

France

Allemagne
Ingrid Klimke
Julia Krajewski
Michael Jung
Sandra Auffarth

Allemagne

Australie
Sam Griffiths
Christopher Burton
Stuart Tinney
Shane Rose

Australie

 

Taekwondo

-67 KG - FEMMES

Hyeri Oh

République de Corée

Haby Niare

France

Ruth Marie Christelle Gbagbi

Côte d'Ivoire

Nur Tatar

Turquie

 

Tir

50 M CARABINE 3 POSITIONS HOMMES

Niccolo Campriani

Italie

Sergey Kamenskiy

Fédération de Russie

Alexis Raynaud

France

25 M PISTOLET FEU RAPIDE - HOMMES 

Christian Reitz

Allemagne

Jean Quiquampoix

France

Yuehong Li

République populaire de Chine

 

Tir à l'arc

ÉPREUVE INDIVIDUELLE HOMMES

Bonchan Ku

République de Corée

Jean-Charles Valladont

France

Brady Ellison

États-Unis d'Amérique

 

Voile

470 FEMMES

Grande-Bretagne
Hannah Mills
Saskia Clark

Grande-Bretagne

Nouvelle-Zélande
Jo Aleh
Polly Powrie

Nouvelle-Zélande

France
Camille Lecointre
Helene Defrance

France

RS:X FEMMES

Charline Picon

France

Peina Chen

République populaire de Chine

Stefaniya Elfutina

Fédération de Russie

RS:X HOMMES

Dorian van Rijsselberghe

Pays-Bas

Nick Dempsey

Grande-Bretagne

Pierre Le Coq

France

 

   

Au titre des satisfactions de la délégation française, les performances de l'athlétisme, de la boxe et de l'équitation sont indéniablement historiques.

 

BOXE : LA PASSION ET LE COEUR

Avec six médailles, dont deux titres, les boxeurs français écrivent leur plus belle page. Un couple en or, Tony Yoka et Estelle Mossely, une femme d'argent, Sarah Ourahmoune, un vice-champion olympique passionné, Sofiane Oumiha, un capitaine inspirant, Souleymane Cissokho, guidant avec sérénité des équipiers performants, dont d'autres médaillés de bronze : Christian Mbilli et Mathieu Bauderlique... Cette équipe de France historique avec 10 qualifiés, repart avec un bilan incroyable. Bravo à eux, à la fédération, à leur encadrement... et merci pour leurs messages de solidarité, d'humanité et de citoyenneté.

 

ATHLÉTISME : RÉÉCRIRE L'HISTOIRE

Six médailles également pour la Fédération française d'athlétisme ! Il faut revenir à 1948 pour retrouver pareil bilan et, d'un point de vue individuel, de très nombreuses médailles ont trouvé leur successeur : Mélina Robert-Michon, médaillée d'argent du lancer de disque (dernier podium en 1948),Christophe Lemaitre en bronze sur 200m (1960), Dimitri Bascou en bronze sur 110m haies (1976),Kévin Mayer vice-champion olympique du décathlon (1948) avec un record de France stratosphérique.

Les Bleus ont réécrit les tablettes de l'athlétisme français, dans le renouveau comme dans la continuité avec également la médaille d'argent de Renaud Lavillenie qui monte sur son deuxième podium consécutif de la perche, inédit pour un Français et ce qu'aucun athlète international n'avait réalisé depuis 1980 avec le Polonais Slusarski, mais aussi la troisième médaille sur 3000m steeple en trois Jeux Olympiques pour Mahiédine Mekhissi Bennabad. Une performance jamais réalisée sur une même épreuve du demi-fond... Il rejoint dans la légende de l'athlétisme français Alain Mimoun

 

ÉQUITATION : L'OR EN ÉQUIPE, L'ARGENT EN INDIVIDUEL

La famille équestre française peut se réjouir de Jeux Olympiques exceptionnels marqués par deux médailles d'or obtenues en équipe et une médaille d'argent individuelle.
Première à ouvrir le bal, l'équipe de concours complet réalise une performance exceptionnelle en remportant l'or olympique. Astier Nicolas, Karim Laghouag, Thibaut Vallette, Mathieu Lemoine rejoignent l'équipe de complet championne olympique de 2004 au palmarès des équipes championnes olympiques et avec la manière ! Dans la foulée, Astier Nicolas enfonce le clou en devenant vice-champion olympique. Un doublé jamais vu pour l'équitation française...
Quelques jours plus tard, et malgré les obstacles mis sur leur passage, les cavaliers français du concours de saut d'obstacle montent également sur la plus haute marche du podium. Malgré le forfait de Simon Delestre après la blessure de son cheval dans un box de Rio. Malgré la chute de Pénélope Leprevost dans son début de concours, puis les ennuis de santé de sa jument !... Depuis 1976, les Bleus ne s'étaient pas parés d'or. Sous les yeux de son père, membre de cette équipe dorée à Montréal, Philippe Rozier, reprendr le flambeau, en compagnie de Pénélope Leprevost donc, de Kevin Staut et De Pierre-Yves Bost !

 

DU LOURD POUR LE JUDO

Les petites catégories de poids avaient apporté leur écot à Londres 2012. Il n'en fut rien à Rio, avec des premières journées vierges sur les tatamis pour les Bleus, laissant craindre un bilan désastreux pour le judo tricolore. Il n'en fut rien ! Bien au contraire, en remportant deux médailles d'or chez les lourds avec Emilie Andéol et Teddy Riner, qui prouve qu'il n'existe pas de malédiction du porte-drapeau, mais aussi l'argent avec Audrey Tcheuméo et Clarisse Agbegnenou et le bronze pour Cyrille Maret, les judokas français terminent avec un très bon bilan, conforme au rang de la France dans la discipline.

 

LE HANDBALL FRANÇAIS VICE-CHAMPION OLYMPIQUE !

Ils ne réaliseront pas le triplé historique, mais les handballeurs français peuvent se réjouir de la bonne santé de leur sport. Médaillé d'argent chez les hommes comme chez les femmes, le handball français termine à la première place des Nations dans ce sport désormais pourvoyeur traditionnel de podiums olympiques.

 

LA VOILE, FORCE 3 !

La voile française revient de Rio avec trois médailles dont un titre, pour Charline Picon. La véliplanchiste succède à Faustine Merret, championne olympique en 2004, et est accompagnée pour cette série du RS:X par Pierre Le Coq, médaillé de bronze chez les hommes ! Le bilan est conforté par la médaille de bronze du duo Hélène Defrance/Camille Decointre obtenue d'un point en 470.

 

DES PREMIÈRES, DES RELÈVES...

Elodie Clouvel devient la première médaillée olympique individuelle du pentathlon moderne et devient vice-championne olympique. Même classement pour Jean-Charles Valladont, premier archer à monter sur un podium individuel depuis Sébastien Flute en 1992.

Au taekwondo, Haby Niaré, déjà championne d'Europe et du monde à 23 ans, monte sur la deuxième marche du podium olympique pour sa première participation. Ils sont jeunes également, 21 et 23 ans,Alexis Raynaud et Jean Quiquampoix apportent deux médailles à la France du tir. En natation, Marc-Antoine Olivier, en bronze sur le 20km marathon, devient le premier Français à monter sur un podium olympique d'eau libre, tandis que le relais 4x100m NL et Florent Manaudou en individuel apportent deux nouvelles médailles d'argent à la natation française.

Champion olympique, Denis Gargaud succède à Tony Estanguet en C1 slalom et se voit remettre sa médaille d'or par... Tony Estanguet ! En C2, Gauthier Klauss et Matthieu Péché, 4e à Londres, montent enfin sur le podium olympique ! En canoé-kayak en ligne, Maxime Beaumont et sa médaille d'argent du K1 200m obtient pour sa part le meilleur résultat d'un Français aux Jeux Olympiques depuis 1984 !

Toujours sur l'eau, Pierre Houin et Jérémie Azou deviennent champion olympique du deux de couple poids léger, une marche que nul rameur français n'avait monté depuis Athènes 2004 et le duo Hardy/Vieilledent. Le bilan est encore amélioré avec le bronze du 4 sans pointe poids léger de Franck Solforosi, Thomas Baroukh, Guillaume Raineau et Thibault Colard.

Bronze également pour Gregory Baugé, Michael D'Almeida et Francois Pervis sur l'épreuve de vitesse par équipe.

 

L'ESCRIME EN TRICOLORE

Or, argent, bronze. Les escrimeurs français, fanny à Londres, répondent présents à Rio, et en particulier l'épée, arme traditionnellement forte des Bleus qui réalisent un triplé historique. L'épreuve par équipe, absente des Jeux de Londres, a en effet de nouveau été remporté par les Français (Yannick Borel, Gauthier Grumier, Daniel Jerent, Jean-Michel Lucenay), en or, comme à Pékin en 2008, comme à Athènes en 2004. Énorme. Et pour compléter le tableau, Gauthier Grumier s'octroie le bronze en individuel. En équipe également, les fleurettistes français (Jean-Paul Tony Helissey, Erwan Le Pechoux, Enzo Lefort, Jeremy Cadot), en argent, montent sur un podium qu'ils n'avaient plus connu depuis Sydney en 2000 !

Au-delà des médailles, l'équipe de France olympique a parfaitement représenté l'esprit olympique et a su démontrer combattivité et envie, à l'instar de Yohann Diniz, qui est allé jusqu'au bout de lui-même sur le 50km marche. Un symbole qui a fait le tour du monde. De nombreuses pages se sont également tournées, à commencer par celles de Tony Parker, Florent Pietrus et Mickaël Gelabale en basket-ball, mais encore de Coralie Balmy ou Yannick Agnel en natation....

 

A TOUS LES BLEUS MAIS AUSSI À RIO, BRAVO ET MERCI POUR TOUT !

Déclarations
Denis Masseglia, président du CNOSF : « Ces Jeux ont été d'excellente qualité avec un public chaleureux et une organisation qui a permis à chacun de s'exprimer dans les meilleures conditions. Merci et bravo au Comité d'organisation et aux Brésiliens. Je salue également la performance dans son ensemble de la délégation française avec notamment le nombre record de médailles. Les 41 médailles de Pékin ont été battues avec 42 médailles obtenues à Rio. » 

 
Teddy Riner, porte-drapeau de la délégation française : « En tant que porte-drapeau je me dois de remercier tout ceux qui ont œuvré pour l'équipe c'est-à-dire le CNOSF. J'ai passé des Jeux magnifiques. Avant la cérémonie nous avons entamé une marseillaise, on a fait froid dans le dos à nos concurrents et ça a donné au final de beaux résultats car nous avons réalisé un nouveau record. On a eu une très belle Olympiade, de très beaux Jeux au Brésil et on a envie d'y croire pour Paris 2024 car on a envie de partager ça avec le public, le monde. C'est juste quelque chose d'exceptionnel en tant que sportif et en tant qu'amoureux du sport. »

 

Francis Luyce, chef de mission : « Pour avoir vécu mes 1ers Jeux en 1964 et avoir eu la chance de vivre 10 expériences consécutives, je rentre en France avec un enrichissement personnel de très grande qualité. Cette lourde responsabilité confère une attention constante, une disponibilité de tous les instants mais si, aujourd'hui, je positive sur l'ensemble de cette mission qui m'a été confiée c'est surtout à l'égard de ceux qui m'ont encadré durant ces 31 jours passés à Rio. Mes remerciements vont à l'encadrement du CNOSF et à tous les athlètes. » 

 

Thierry Braillard, secrétaire d’État aux sport : « Je veux m'associer au bilan satisfaisant qui est celui de la délégation française en tant que nombre de médailles. Je tiens à relever que 14 fédérations ont été médaillées durant ces Jeux alors qu'il n'y en avait que 10 à Londres. Il y a également un enjeu majeur de développement du sport féminin car parmi nos médailles, il y a 26% de médaillées féminines. »

 

Source : CNOSF